• Accueil
  • > Technique
  • > Profil vertical standard d’un vol / Flight standard vertical profil.

Profil vertical standard d’un vol / Flight standard vertical profil.

5 08 2013

Jusqu’à présent, CPS planifiait les vents et températures en altitude selon 2 procédés au choix.
1- Détermination approximative sur carte Wind/Temp. sur 1 zone subsonique départ,  moyenne sur 3 zones supersoniques et 1 zone subsonique arrivée.
Cette méthode donne d’assez bon résultats.
2-Report du vents moyens et température moyenne sur le vol complet relevé sur ActiveSky.
Cette méthode est très peu précise pour les raisons suivantes:
AS ne possède les vents et températures que jusqu’à 49000 ft. Au-delà, Il extrapole les valeurs avec plus ou moins de précision (plutôt moins).
AS calcul ces moyennes pour le seul niveau de vol maximum sur tout le trajet (exceptés les aéroports de départ et d’arrivée pour lesquels il prend en compte les valeurs « sol »).

Dans les futures version de CPS, ces méthodes seront toujours présentes, mais il sera ajouté un calcul beaucoup plus précis.
En effet, pour chaque vol, CPS téléchargera un fichier Wind/Temp NOAA pour une surface couvrant la totalité du vol en longitude et latitude. Ce fichier contiendra les vents et températures sur une grille de 2.5° de côté et pour les niveaux 50, 100, 180, 240, 300, 340, 390, 450, 500, 600.
Ce fichier est publié toutes les 6 heures avec une validité de 12 heures.

Concorde ayant un profil vertical de vol particulier, j’ai créé un profil standard qui convient pour tous les vols supersonique.(La température n’ayant un impact sur les performance que dans ce typa de vol)
Un autre profil sera ajouté pour les vols subsoniques, correspondants d’avantage au profil des liners classiques.

Voici un schéma de ce profil supersonique ainsi que quelques explications.

 

Profil vertical standard d'un vol / Flight standard vertical profil. dans Technique vprofile

Standard supersonic vertical profile

Le profil a été découpé en zones afin de connaître l’altitude de l’appareil à une distance donnée (donc aux coordonnées correspondantes).
La première zone (Dd) est la montée initiale vers le palier subsonique de départ s’il existe, soit dans la plupart des cas FL260. Restriction de vitesse 250-280 kt IAS sous FL100/10000 ft, puis VMO (environ 400 kt IAS).
La seconde zone (Ddss, optionnelle) est le palier subsonique de départ au FL260 et M.0.95.
L’addition des deux zones précédentes (Dtpp) nous donne la distance du départ jusqu’au point à protéger du Bang au départ.
La zone suivante (Dsa) est la montée accélération vers M2.0, à VMO qui sera atteint au FL502.
La quatrième zone (Dsac) est la croisière supersonique ascendante jusque vers FL600 maximum selon la masse de l’avion et la température elle se fait à VMO/TMO (127°C maxi pour le nez de l’appareil).
La cinquième zone (Dsc) n’existe pas toujours. Il s’agit de croisière supersonique en palier à FL600 maximum et M.2.02.
La zone suivante (Ddt) est la décélération/descente vers le palier subsonique d’arrivée s’il existe. Elle se fait en palier jusqu’à M1.6 ou la vitesse de descente choisie (325-350-380 kt), puis en descente à cette même vitesse jusqu’au palier si nécessaire.
La septième zone (Dass, optionnelle) est le palier subsonique d’arrivée il se fait vers FL340 environ à 350 kt.
Ensuite vient l’approche initiale (Dpa) du palier ou en continuité de la descente. Elle se pratique généralement à 350 kt jusqu’à un minimum de FL100/10000 ft.
Enfin, l’approche finale (Dfa) qui s’effectue après ralentissement en palier à FL100/10000 ft minimum vers 250 kt, puis entrée en STAR jusqu’au touché.

Ce profil type permet d’extraire les composantes de vents et températures aux divers waypoints du vol afin de mieux calculer l’emport carburant en fonction de l’altitude planifiée à ces points.

Après correction du vent et de la température, les distances du profil son légèrement modifiées, mais la précision de la planification reste bien meilleure  qu’avec les autres méthodes.

Bons Vols

 

So far, CPS planned winds and temperatures aloft by two methods to choose from.
1 – Approximate determination from  Wind / Temp.  chart for one departure subsonic area,  average of 3 supersonic zones and one arrival subsonic  .
This method gives very good results.
2-Report of mean winds and average temperature on the entire flight reading on ActiveSky flight plans.
This method is not very accurate for the following reasons:
AS does not have the winds and temperatures up to 49 000 ft. Beyond that, it extrapolate the values ​​with more or less accuracy (rather less).
The AS average calculation is only for the maximum flight level all along the path (except for the airports of departure and arrival for which it takes into account the « ground » values).

In future versions of CPS, these methods are still present, but I will add a much more accurate calculation.
Indeed, for each flight, CPS will download a NOAA file Wind / Temp for an area covering the entire flight in longitude and latitude. This file will contain the winds and temperatures on a grid of 2.5 ° side and levels 50, 100, 180, 240, 300, 340, 390, 450, 500, 600.
This file is published every 6 hours with a validity of 12 hours.

Consistent with a vertical profile of particular flight, I created a standard profile which is suitable for all supersonic flights. (The temperature will have an impact on performance in this kind of flight)
Another profile will be added to the subsonic, corresponding benefit profile of conventional liners.

Here is a diagram of the supersonic and some explanations profile. (See French version)

The profile has been zoned to know the altitude of the aircraft at a given (thus the corresponding coordinates) distance.
The first zone (Dd) is the climb to the departure subsonic step, if any, are in most cases FL260. Speed ​​restriction 250-280 kt IAS below FL100/10000 ft and VMO (about 400 kt IAS).
The second zone (Ddss, optional) is the subsonic level starting at FL260 and M.0.95.
The sum of the previous two zones (Dttp) gives the distance from the starting point to protect the Bang out.
The following area (Dsa) is accelerating the rise to M2.0 at VMO to be reached FL502.
The fourth zone (Dsac) is supersonic cruise up to FL600 depending on the weight of the aircraft and the temperature. It is performed at VMO / TMO (127 ° C max for the nose of the aircraft).
The fifth zone (Dsc) does not always exist. This is supersonic cruise level at FL600 when reached and M.2.02.
The following area (Ddt) is the deceleration / descent to subsonic landing arrival if it exists. It is first level off, up to M1.6 or selected descent speed (325-350-380 kt), then down at the same speed to the level if necessary.
The seventh zone (Dass, optional) is the arrival subsonic step at about FL340 / 350 kt.
Then comes the initial approach (Dpa) the level or in continuation of downhill. It is usually performed at 350 kt to a minimum of FL100/10000 ft.
Finally, the final approach (Dfa) which occurs after level off slowdown at or above FL100/10000 ft to 250 kt, then entry into STAR to touchdown.

This profile type is used to extract the components of winds and temperatures at various waypoints flight in order to better calculate the carrying fuel according to the planned altitude at these points.

After correction of wind and temperature, the distances of the profile changed slightly, but the accuracy of the planning is much better than other methods.

Blue Skies


Actions

Informations



Laisser un commentaire




T.O |
Projetjjer |
14fu020 F4... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Alajing2016
| Arrivemetha
| Abirdahmane